S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 Compilation des mails sur le thème de la langue

15 janvier 2009

 

Mots-clés :

Compilation des mails sur le thème « La Langue »

15 janvier 2009

V1 Arnaud Klein

La langue

: Histoire, expression, ... http://www.correspondants.org/texts/la-langue

Participez au Forum :

http://www.correspondants.org/news/forum-la-langue

Les premières :

http://www.correspondants.org/news/une-racusette-ou-un-racuspotte

Les sites sur le sujet

(http://www.correspondants.org/texts/art-de-vivre---les-sites-utiles)

www.mon-espression.info

www.expressio.fr

http://ecbail.free.fr/expressi/listeexpr.htm

http://www.kreol.mu/PhraseGreeting.htm

http://www.mabastide.fr/magazine/magazine-ardeche/creole-morisyen.html

http://beaubassin.unblog.fr/2007/12/22/dictionnaire-creole-francais-mauricien

http://espagne.aquitaine.fr/rubrique.php3?id_rubrique=3

confronter les points de vue (exemple : La Tour Eiffel / les Pyramides. Génie/Folie ?).

La campagne publicitaire de HSBC qui associe des images et des qualificatifs pour

http://www.hsbcaeroports.fr/

Un article sur l’expression « perdre la face » et son origine (chinoise !)

http://www.afi.ouvaton.org/Interculturel-Rencontre-avec-le

Un article sur les termes d’adresse au

http://www.inst.at/trans/16Nr/01_5/farenkia16.htm

référentiel de compétences en interculturalité (projet européen lolipop:

http://lolipop.wseia.edu.pl/)

& http://eurofle.files.wordpress.com/2006/11/lolipop.ppt

http://jesuisecrivain.com/

soutenu par l'Organisation Internationale de la .

net/home.php

Un très beau site qui relate des contes du , su de et de ethttp://www.contemoi.

inédits et autres, sur "Bon à tirer"

Un site sur les écrivains francophones de , avec des en libre accès,http://www.bon-a-tirer.com/index.html

Les livres sur le sujet :

« Le belge dans tous ses états » de Georges Lebouc – Edition Bonneton

« Sacrés Européens » - Cty éditions

« L’habit ne fait pas le moine » de Gilles Henry – Editions Points

« La puce à l’oreille » de Claude Duneton – Editions Stock

« Ecrire à clichés fermés » de Pascal Perrat – Editions CFPJ

« Une idée fausse est un fait vrai » de Jean-Noël Jeanneney – Editions Odile Jacob

« On va le dire comme ça » de Charles Bernet et Pierre Rézeau – Editions Balland

**

« Petite anthologie des mots rares et charmants » de Daniel Lacotte – Albin Michel

Discussions

Denis Van Riet :

Bonjour à tous,

Comme annoncé prédédemment, nous lançons le deuxième thème d'échange au niveau des

.

La Langue en : Les mots et expressions, les histoires drôles et l’, …

Le monde francophone est connu pour ses expressions propres à chaque endroit de notre belle

planète. Les mots, expressions et sont propres à chaque culture et peuvent être

particulièrement savoureux dans et en dehors de leur contexte. Ils peuvent même nous inviter

à un voyage virtuel. Il est aussi intéressant de mettre en parallèle les mots et/ou les histoires

qu’ils véhiculent.

Correspondants.org lance un nouvel échange international sur le thème de La Langue en

en utilisant 4 supports (Audio, photo, vidéo, texte).

Nous vous invitons à venir discuter sur le forum :

http://www.correspondants.org/news/forum-la-langue

Vous pouvez déjà voir sur le site les premières mises en commun :

La Langue de

La Langue de

La Langue de Guinée Bissau

La Langue de

La Langue de la

Les premières :

http://www.correspondants.org/news/une-racusette-ou-un-racuspotte

Des sites sur le sujet :

www.mon-espression.info

www.expressio.fr

http://ecbail.free.fr/expressi/listeexpr.htm

Des livres sur le sujet :

« Le belge dans tous ses états » de Georges Lebouc – Edition Bonneton

« Sacrés Européens » - Cty éditions

« L’habit ne fait pas le moine » de Gilles Henry – Editions Points

« La puce à l’oreille » de Claude Duneton – Editions Stock

« Ecrire à clichés fermés » de Pascal Perrat – Editions CFPJ

« Une idée fausse est un fait vrai » de Jean-Noël Jeanneney – Editions Odile Jacob

« On va le dire comme ça » de Charles Bernet et Pierre Rézeau – Editions Balland

« Petite anthologie des mots rares et charmants » de Daniel Lacotte – Albin Michel

Ce thème étant tellement varié et inépuisable, nous somme certains qu'un grand nombre

d'entre vous viendra mettre son "grain de sel" afin de" pimenter" notre discussion.

Je vous fixe RV sur le forum du site :

http://www.correspondants.org/news/forum-la-langue

ou sur la liste

correspondants@fing.org

**

Pierre Bernard

je commence une étude sur le kreol morisyen et son rapport à la ... Ci-dessous

l'ébauche de l'introduction que je placerai prochainemant sur le blog des correspondants.

--

, Ile francophone ?

Oui et non. Mais quand même plus oui que non.

Mais encore ?

Comme bien souvent il faut se plonger dans l'Histoire pour comprendre comment s'est

construit le kreol Morisyen, son évolution et la pratique actuelle.

Quelques mots créoles ont gardé le sens qu’ils avaient en au 17 et 18ème siècle.

Comme «la moque» en normand désignait un gobelet de fer blanc, «dresser» le linge se dit

pour «repasser» les vêtements.

Chez les blanchisseuses françaises, ces deux termes étaient utilisés et «carreau» qui désigne

un fer à repasser en créole, en c’était le gros fer utilisé par les tailleurs.

Le créole ne découle pas du français littéraire mais du français familier qui fut parlé

notamment en Bretagne et en Normandie.

Dans le créole mauricien on retrouve le vocabulaire de la marine: «mailler» pour attraper ou

retenir, «virer» pour tourner, «dévirer» a le sens de renverser, «hisser» celui de tirer,

«pavillon» signifie drapeau et «amarrer veut dire attacher»...

La majorité de la population, qu’elle soit d’origine africaine, métisse ou indienne, parle le

créole mauricien ou morisyen. Le terme créole franco-mauricien est donné parce qu’il est à

base de français, une conséquence de la colonisation française qui a duré un siècle et cette

langue est parlée sur l’ensemble de l’île. De plus, énormément de Mauriciens parlent deux

langues, la langue maternelle et le créole. en effet, les données révèlent que de nombreuses

communautés comptent des membres connaissant le créole mauricien plus une autre langue:

le chinois (3150), le français (17 900), le bhojpouri (66000), l’hindi (5200), la marathi (1800),

le tamoul (7800), le télougou (2200), l’ourdou (11150).

Les deux tiers de la population mauricienne s’expriment en morisyen. En raison de ses

similitudes linguistiques, le français demeure la langue européenne la mieux comprise par

l’ensemble des Mauriciens, et ce, d’autant plus qu’il est parlé comme langue maternelle par

37000 Franco-Mauriciens, contre 3000 pour l’anglais.

Pour être convaincu de l'origine française du kreol morisyen, il suffit de regarder le tableau

suivant ou certaines expressions ont été traduites en français et en anglais :

Kréol Français English

bonzour bonjour Hello (good day)

bonzour, ki manyèr ?

bonjours, comment ça

va ?

Hello, how are you ?

bon apré midi bon après - midi Hello (good afternoon)

bonswar bonsoir Good Evening

si ouplé s'il vous plaît Please

mersi merci Thank you

orewar au revoir See you

mo truve twa talère à plus tard See you later

ki maniere? comment ça va? How are you ?

byen bien well

mo pas compran je ne comprends pas I don't understand

mo pa finn tann nannyé je n'ai rien entendu I couldn't hear you

u kapave rédire si u plé

?

vous pouvez répéter

s'il vous plaît ?

Can you please repeat

?

ki ou non? quel est votre nom? What's your name ?

koma ou appélé?

comment vous vous

appelez?

What's your name ?

mo nom li Robert je m'appelle Robert My name is Robert

mo misyé X je suis monsieur X I am mister X

madam madame Madam

misier monsieur Sir

ki koté li été ? où est - il ? Where is he ?

mo bien je vais bien I am fine

ki mo pou faire ? que dois - je faire ? What can I do ?

pas éna tracas ne vous inquiétez pas Don't bother

mo content j'aime I am glad

u maryé ? vous êtes marié (ée) ? Are you married ?

u éna piti zanfan ?

avez-vous des enfants

?

Do you have children

?

mo éna ene tifi ek ene

garson

j'ai une fille et un

garçon

I have a girl and a boy

non, mo péna non, je n'en ai pas No, I don't

mo kontan monne zwin

u

mo kontan finn zwin u

enchanté de vous

rencontrer Pleased to meet you

ala mo mari voici mon mari This is my husband

ala mo femme voici ma femme This is my wife

ala mo tifi voici ma fille This is my daughter

ala mo garçon voici mon fils This is my son

Koz ek dimune Parler avec quelqu'un

To speak with

somebody

prémyé fwa u vinn

Moris ?

c'est la première fois

que vous venez à

?

Is it the first time you

come to Mauritius ?

mo ene fransé, mo sorti

Paris

je suis français, je

viens de Paris

I am French, I come

from Paris

Docs :

http://www.kreol.mu/PhraseGreeting.htm

http://www.mabastide.fr/magazine/magazine-ardeche/creole-morisyen.html

http://beaubassin.unblog.fr/2007/12/22/dictionnaire-creole-francais-mauricien

**

Alix Creuzé

Bonjour,

Je rajouterais une phrase sur la comparaison, la mise en perspective d’expressions, de mots,

etc. Tout ce qui peut relever du dialogue interculturel ou de l’effet miroir (nous avons appelé

une rubrique MIROIR dans notre site Aquitaine pour justement comparer des situations et des

réalités distinctes en Espagne et en :

http://espagne.aquitaine.fr/rubrique.php3?id_rubrique=3

Je vous propose donc de mettre une phrase comme celle-ci (en vert).

Les mots, expressions et sont propres à chaque culture : ils peuvent être

particulièrement savoureux dans et en dehors de leur contexte. Il est aussi intéressant de

mettre en parallèle les mots et expression de chaque culture et de comparer les valeurs ou les

histoires qu’ils véhiculent.

A propos de confrontation de points de vue, voici deux sites à voir :

La campagne publicitaire de HSBC qui associe des images et des qualificatifs pour confronter

les points de vue (exemple : La Tour Eiffel / les Pyramides. Génie/Folie ?). C’est vachement

bien.

).

http://www.hsbcaeroports.fr/

Un article sur l’expression « perdre la face » et son origine (chinoise !)

http://www.afi.ouvaton.org/Interculturel-Rencontre-avec-le

Un article sur les termes d’adresse au

http://www.inst.at/trans/16Nr/01_5/farenkia16.htm

J’ai bien aimé l’utilisation de Bao(Baobab) : Bao (Baobab): Appellatif métaphorique (en

référence à ce grand arbre de savane à fruits et au tronc très épais) que l’on utilise pour

s’adresser à toute personne que l’on respecte, ou que l’on estime beaucoup. L’emploi de ce

terme est récurrent de nos jours en milieu jeune (élèves et étudiants).

**

Michel Eimer

Une impression sur l'intro "langue", que je n'avais pas bien cernée en quand on en a

parlé : les expressions idiomatiques spécifiques à tels et tels lieux / régions / méritent

d'être valorisées à la condition qu'elles nous permettent de découvrir, par l'identification de

leur origine un événement, une particularité culturelle, un comportement de l'autre.

Ainsi le tic de langage, certes littéraire et peu répandu (mais tout de même) que j'ai utilisé

dans mon courriel truffé de caviars, "équilibrée, forcément équilibrée", fait référence à un

événement qui a lourdement marqué l'univers médiatique français. Les Français parmi nous

se souviennent du titre de Libé " Coupable, forcément coupable", dû à un texte de Marguerite

Duras relatif au crime de la Vologne ("le petit Grégory"), désignant ainsi Christine Villemin,

dans un mélange aveuglé d'admiration et de démiurgie dont notre chère Marguerite fut plus

d'une fois coutumière. Ensuite Christine Villemin fut innocentée mais eut à endosser

longtemps cet opprobre.

Depuis lors, en milieu journalistique (et bobo), "coupable, forcément coupable" et ses

adaptations glissantes est devenu une manière de mettre à distance, voire de renier, le

qualificatif-même que l'on utilise à cette occasion. Elle témoigne du doute que l'on exprime

sur son propre jugement, fut-ce et le prononçant, et, plus largement, sur la "vérité" d'une

info véhiculée par les français. Enfin, il me semble... Bon ça ne doit pas être le plus

spectaculaire des exemples, j'en conviens ! "Tiré par les cheveux", direz-vous ?

**

Michel Briand

Bonjour

Je ne sais pas si cela peut intéresser certains d'entre vous mais des enseignants de langues de

Telecom bretagne ont développé un référentiel de compétences en interculturalité (projet

européen lolipop:

langues (A1, A2, B1 B2 C1). Comme on a 43 nationalités et plus de 45 % d'élèves étrangers

sur le campus on est particulièrement sensible à cette question. Il y aurait peut être une

adaptation au contexte de la a faire.

**

Denis Van Riet

Meci de ton intérêt pour le projet.

Je suis allé voir le site, il semble être en polonais et je n'ai pas trouvé de modification de la

langue. Est ce correct ? Nous sommes bien entendu très intéressé par cette collaboration.

**

Alix Creuzé

Merci pour l’information. C’est un projet très intéressant. Voici un power point qui le

présente dans le détail mais je n’ai rien trouvé d’autre sur ce sujet. J’aimerais en savoir plus !

http://lolipop.wseia.edu.pl/) analogue au référentiel de compétences en

http://eurofle.files.wordpress.com/2006/11/lolipop.ppt

**

Denis Van Riet

La langue Wolof semble très imagée, j'ai trouvé les proverbes suivants :

" Si tu veux savoir ce qu'est l'indulgence, aie un enfant.

Si tu veux savoir ce qu'est la patience, prends une épouse !"

Celui là je l'ai compris car j'ai femme et enfants.

Par contre "Une chèvre ne croit jamais qu'un mortier est vide" j'ai plus de mal à le

comprendre.

**

Denis Van Riet

Je suis ici signifierait que tout va bien !

Est-ce correct ?

**

MBengue

Oui en quelque sorte mais faut le comprendre dans le sens de je suis ici : Mangui fi veut dire

dire en langue wolof (l'une des 18 langues codifiées au ), je suis là ou ici mais en

général on dit mangui fi rek "je suis ici seulement" traduit littéralement; Mais le sens de

"seulement" ici veut dire qu'il n'y a rien de spécial à signaler...Mangui fi rek. Au cas ou il y'a

quelque chose de spécial on dira "mangui fi rek di + la condition qu'on veut signaler exemple

mangui fi rek di sonne (je suis la avec ma fatigue etc.). Il faut aussi souligner qu'au

les gens disent rarement ça va pas; On dit toujours ça va bien et c'est donc ce qui explique je

suis la (l'existence) hors exister pour le c'est déjà aller bien...une sorte de fatalisme.

**

Denis Van Riet

A Nigeria, "la bouteille d'intestins" c'est tout simplement : le ventre

**

Denis Van Riet

Corrigez-moi ou complétez-moi ?

"Un serpent mystérieux qui possède une rayure" est un Arc-en-ciel

"Celui qui tue le bélier pour quelqu'un" est un ami

"L'oeil tourne dedans" c'est avoir edes vertiges

"Avoir un bon pied" c'es avoir de la chance

"Avoir le cou sec" c'est avoir soif

"Dors la vie" veut dire bonne nuit!

"Recevoir le rameau" c'est capituler

"Couper la gorge de la personne" c'est la désirer fortement

"Ouvrir l'oreille d'un enfant" c'est émanciper un enfant

"Avoir le ventre qui colle" c'est être constipé

"Manger la vie" ou "manger le feu" c'est tout simplement être heureux

Il y en a manifestement une multitude.

**

Denis Van Riet

J'en ai trouvé quelques unes assez savoureuses :

"Avoir la plotte à terre" c'est être très fatigué

"Un bividi" est le sous vêtement masculin, le slip

"ca n'a pas de bon sens" veut dire : c'est impossible et cas'peut tu" veut dire : est ce possible ?

"être cassé comme un clou" veut dire que l'on n'a plus un sous

"être belette" c'est mettre son nez partout

"Flusher la toilette" c'est tirer la chasse d'eau

Vous, les Québecois en avant certainement d'autres bien plus intéressantes.

**

Denis Van Riet

Voici quelques proverbes Antillais :

"On ne peut pas faire sortir du sang des roches" correspond à : A l'impossible, nul n'est tenu

" Ris du riz, tu pleureras les lentilles" correspond à : Rira bien qui rira le dernier

"Même pirate, même barbe" correspond à : tel père, tel fils

Voici quelques expressions :

"Ras comme les manches d'un gilet" correspond à : n'avoir plus un sous

"La blatte n'a jamais raison devant la poule" correspond à : La raison du plus fort est toujours

la meilleure !

**

Marie-Anne Delahaut

Bonjour à vous,

Intéressant thème à partager !

Concernant ma région, il me semblerait utile de préciser que la ne concerne pas

tout l'Etat fédéral belge, car il comporte quatre régions linguistiques différentes :

- la Flandre, dont la langue est le flamand;

- Bruxelles, qui est bilingue français-flamand;

- la Wallonie, dont la langue est le français;

- la Communauté germanophone dont la langue est l'allemand.

Chacune de ces régions font partie de l'Etat fédéral et disposent de leur autonomie (Parlement,

gouvernement). C'est un bref résumé d'une situation complexe ;o)

La mention "la langue de " ne me paraît donc pas valide, l'appellation correcte serait

plutôt "la langue de la Communauté française Wallonie - Bruxelles".

Et nous avons évidemment beaucoup d'anecdotes linguistiques à partager...

Bien cordialement à toutes et à tous,

**

Denis Van Riet

Bonjour Marie-Anne,

Je suis entièrement d'accord avec toi sur les faits.

Je suis belge et très attaché (comme bon nombre de mes concitoyens) à l'unité de la ,

même si lentement nous arrivons à la fiction !

Je suis impatient de découvrir tes expressions favorites (j'en ai déjà mises quelques unes sur le

site) et tes anecdotes.

Merci d'avance et bien à toi.

**

Richard Delmas

Bonjour à tous,

Dans la ligne des messages récents sur la place du français en et, disons aussi,

en lisière du territoire, ne pas oublier l'expression des communautés africaines, arabes et

orientales francophones résidentes à Bruxelles et en périphérie, mais aussi les français du

Hainaut et de la Lorraine belge et, de plus en plus, de Bruxelles même

mais plus largement, étant français du "sud", il est bon de souligner que la dimension du

franco-provencal et du franco-occitan est particulièrement vivante à partir du Poitou, de la

Creuse et de la Haute-Loire jusqu'au Pyrénées, et aussi, vers l'est dans le Valais, Val d'Aoste,

Piémont et une partie de la Ligurie italienne où ces parlers "francophones" sont en pleine

expansion

**

Pierre Bernard

Bonjour

En attendant mon étude sur la à l', je tenais a vous signaler un site en

rapport avec ce thème de la :

http://jesuisecrivain.com/

**

Denis Van Riet

Un très beau site qui relate des contes du , su de et de et

soutenu par l'Organisation Internationale de la .

http://www.conte-moi.net/home.php

**

Richard Delmas

Un site sur les écrivains francophones de , avec des en libre accès, inédits et

autres, sur "Bon à tirer"

http://www.bon-a-tirer.com/index.html

y compris une citation de Paul Léautaud, reprise par Marc Pirlet

«La langue française écrite exactement, la simplicité, le naturel dans le style, même au risque

de l'absence de tout art, plus je vais plus j'aime cela avec passion.»

et Marc Pirlet sur la difficulté d'écrire en français en ...et ailleurs

les francophones de sont, je crois, dans une situation unique au monde, car la langue

qu'ils écrivent est pour eux, quelle que soit la maîtrise qu'ils en ont, comme une langue

d'emprunt. Elle ne leur appartient pas. La frontière qui les sépare de la passe aussi à

l'intérieur d'eux-mêmes et, quand ils la traversent pour écrire, ils se retrouvent dans un

qui n'est pas le leur et où ils sont, avec la langue, dans un rapport d'infériorité. Écrire, c'est

pour eux prendre symboliquement la langue du maître.

On me rétorquera que, dans une grande partie du monde, nombreux sont les écrivains qui

connaissent le même sort. C'est vrai. En , en Amérique latine, au Brésil, en Inde…

Sous certains aspects, c'est même bien pire puisque la langue littéraire y a été imposée par

l'usage de la violence et qu'il doit rester un fond d'humiliation chez ceux qui l'écrivent.

Néanmoins, ils ont une force que nous n'avons pas et qui fait toute la différence.

http://www.bon-a-tirer.com/volume84/mp.html

**

faisant un lien vers "La langue" :

Art de Vivre - les sites utiles

La langue à La

La langue à l'

la langue au

La langue au

La langue au

La langue au

La langue au Cap Vert

La langue au

La langue au

la langue au Nigéria

la langue au Québec

la langue au

La langue au

La langue au

La langue aux Antilles

La langue aux

La langue en

La langue en

La langue en

La langue en

La langue en

La langue en

Articles faisant un lien vers "La langue" :

20/10/08 -

"Flusher la toilette" = tirer la chasse d'eau

20/10/08 -

"être belette" = mettre son nez partout

20/10/08 -

"être cassé comme un clou" = on n'a plus un sous

20/10/08 -

ca s'peut tu" = est ce possible ?

20/10/08 -

"ca n'a pas de bon sens" = c'est impossible

20/10/08 -

"Un bividi" = le sous vêtement masculin, le slip

20/10/08 -

"Avoir la plotte à terre" = être très fatigué

20/10/08 -

meilleure !

"La blatte n'a jamais raison devant la poule" = La raison du plus fort est toujours la

20/10/08 -

"Ras comme les manches d'un gilet" = n'avoir plus un sous

20/10/08 -

"Même pirate, même barbe" = tel père, tel fils

20/10/08 -

" Ris du riz, tu pleureras les lentilles" = Rira bien qui rira le dernier

20/10/08 -

"On ne peut pas faire sortir du sang des roches" = A l'impossible, nul n'est tenu

15/10/08 -

Proverbes Antillais

15/10/08 -

Expressions Québécoises

15/10/08 -

"Manger la vie" ou "manger le feu" = être heureux

15/10/08 -

Avoir le ventre qui colle = être constipé

15/10/08 -

Ouvrir l'oreille d'un enfant = émanciper un enfant

15/10/08 -

Ouvrir l'oreille d'un enfant = émanciper un enfant

15/10/08 -

Couper la gorge de la personne = la désirer fortement

15/10/08 -

Recevoir le rameau = capituler

15/10/08 -

Dors la vie = bonne nuit

15/10/08 -

Avoir le cou sec = avoir soif

15/10/08 -

Avoir un bon pied = avoir de la chance

15/10/08 -

L'oeil tourne dedans = avoir des vertiges

15/10/08 -

Celui qui tue le bélier pour quelqu'un = un ami

15/10/08 -

Un serpent mystérieux qui possède une rayure = Arc-en-ciel

15/10/08 -

Je suis ici = Tout va bien

15/10/08 -

la bouteille d'intestins = le ventre

03/10/08 -

Sous la houlette

03/10/08 -

Une pépinière de nouveaux talents

03/10/08 -

Tirer son plan

03/10/08 -

Une tamponne

03/10/08 -

Tomber de son sus

03/10/08 -

(être) Spittant

03/10/08 -

Une jatte

03/10/08 -

Un verdurier

03/10/08 -

Un babbeleir

03/10/08 -

Un arrangeur

03/10/08 -

Un minou

25/09/08 -

Quoi

25/09/08 -

Quiquine

25/09/08 -

Queuter

25/09/08 -

Une posture

25/09/08 -

Matabiche

25/09/08 -

Matata

25/09/08 -

Une loque

25/09/08 -

Appartement français

25/09/08 -

Une ajoute

19/09/08 -

Un cordon bleu

19/09/08 -

La boîte de Pandore

19/09/08 -

Une auberge espagnole

19/09/08 -

Aller au diable Vauvert

19/09/08 -

Ce n'est pas le Pérou !

19/09/08 -

Casser sa pipe

16/09/08 -

Passage à tabac

10/09/08 -

Cela marche

04/09/08 -

Une racusette ou un racuspotte

04/09/08 -

Estouffer ou Arnaquer

03/09/08 -

Copains comme cochons

02/09/08 -

Filer du mauvais coton

02/09/08 -

Donner sa langue au chat

02/09/08 -

Nib

01/09/08 -

Passer sur le billard

01/09/08 -

Un boute-en-train

01/09/08 -

Avoir du vent dans les voiles

01/09/08 -

Un croque-mort

01/09/08 -

Remettre aux calendes grecques

01/09/08 -

Rebelote

01/09/08 -

Mon sang ne fait qu'un tour

27/08/08 -

Nobscuriter

27/08/08 -

Une pomme pétée

27/08/08 -

Une fois !

27/08/08 -

Une vidange

27/08/08 -

Grand quelqu'un

27/08/08 -

Caluger

27/08/08 -

Mener le diable

27/08/08 -

Pécloter

27/08/08 -

Fonctionner

27/08/08 -

Faire le deux doigts

27/08/08 -

Une garcerie

27/08/08 -

Monter la grandeur à quelqu'un

27/08/08 -

Soupe

27/08/08 -

Faire des roupies

27/08/08 -

Une porte

27/08/08 -

Radio-trottoir

27/08/08 -

Zondomiser

27/08/08 -

Mettre de l'air dans la parole

27/08/08 -

Etre zèzère

27/08/08 -

Piquer un soleil

27/08/08 -

Rêver aux ours

27/08/08 -

Un siphonneux

27/08/08 -

Parler à travers son chapeau

27/08/08 -

Une haute altitude neigeuse

27/08/08 -

Un gros-doigt

27/08/08 -

Un gong unique

27/08/08 -

Une flanquée

27/08/08 -

Sauter p'tit coup

27/08/08 -

Faire coup d'état

27/08/08 -

Etre constipé

27/08/08 -

Bomber quelqu'un

27/08/08 -

Une crevaison

27/08/08 -

Donner de l'avance

27/08/08 -

Une sommelière

27/08/08 -

Une guindaille

27/08/08 -

Avoir une brette

27/08/08 -

C'est gai

27/08/08 -

Battre le beurre

27/08/08 -

Argent-Braguette

27/08/08 -

Avoir du front tout'l tour de la tête

27/08/08 -

Accrocher ses patins

26/08/08 -

_Forum "la langue"

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Liste des mots-clés