S'identifier - S'inscrire - Contact
 

néologisme

Version imprimable

> néologisme

Attention !  La Commission Générale de Terminologie et de Néologie veille et fait la chasse aux !
(http://www.culture.gouv.fr/culture/dglf/dispositif-enrichissement.htm),
cet organe dépendant du ministère de la culture a pour but de défendre la langue française.
Elle établit chaque année un rapport de synthèse sur l'action menée par les administrations pour l'enrichissement de la langue française. 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


: Mot nouveau, ou pris dans une acceptation nouvelle

Selon le dictionnaire du français "Littré" :  http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/n%C3%A9ologisme/50520

- Habitude et affectation de néologie. La lecture fut précédée de grands éclats de rire sur le de cette pièce. (Rousseau.  Les rêveries d'un promeneur solitaire] Ils ne nous pardonneraient pas de nous exprimer froidement sur l'étrange qui dépare même ses meilleures productions [de Marivaux]. [D'alembert. Éloges, Marivaux.] N'allez pas étaler l'effronté barbarisme Ni l'absurde jargon du froid . [Millev. Invent. poétique.]

  •  Par abus, synonyme de néologie. Il y a un nécessaire qui provient des nouvelles créations dans les idées et dans les choses.
  • Mot nouveau, ou mot existant employé dans un sens nouveau.


    Cette page recense les articles dont les titres sont des porteurs d'une forte consonnance politique, péjorative le plus souvent (exemples: démocrature), ou au contraire laudative (Flexicurité). Les expressions concernant un concept dont la réalité est fortement discutée sont également listées (arabisation, jeunismehamastan etc.).

    Les  de nature politique sont destinés à faire passer un point de vue et diffuser une idéologie. Les titres des articles regroupés ici sont donc, par essence, non-neutres et généralement d'un usage controversé et discuté.
     
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:N%C3%A9ologisme_politique

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Selon MSN Encarta
    http://fr.encarta.msn.com/encyclopedia_941535496/n%C3%A9ologisme.html


    Selon le motif qui est à l’origine de la création d’un mot, on distingue deux grands types de

    2.1  

    Les « objectifs »

    On désigne ainsi tout qui est créé pour nommer un nouvel objet (l’ordinateur, le baladeur, etc.) ou un nouveau concept (se loguer, l’éditique, la cohabitation, etc.). L’évolution des techniques et des sciences nécessite chaque jour la création de nouvelles dénominations. La prédominance de la langue anglo-américaine dans ces domaines favorise le d'emprunr. Cependant des commissions de terminologie tant en  que dans les autres  francophones tentent de proposer un équivalent répondant aux règles de formation du français. Ces propositions connaissent plus ou moins de succès. Par ailleurs, si la production de  « objectifs » est très importante (le répertoire de la Délégation générale à la langue française en compte près de 3 000), la plupart d’entre eux restent utilisés uniquement par les spécialistes. Seuls quelques-uns de ces mots nouveaux s’introduisent dans le langage courant et sont enregistrés dans les dictionnaires de langue lors de nouvelles mises à jour.

     
     

    2.2  

    Les « subjectifs »

    Les « subjectifs » sont des créations produites en général dans un but stylistique. Ces  relèvent de la connotation et produisent chez le lecteur des effets attendus par l’auteur (effets de surprise, de provocation, volonté d’atteindre la sensibilité du lecteur, etc.) Ainsi Henri Michaux tout comme de nombreux poètes et écrivains (Alfred Jarry, Boris Vian) aime à créer des mots qui l’éloignent du langage ordinaire. Dans son poème « le Grand Combat », il invente ainsi tout un lexique guerrier lié à l'usage d'une arme blanche : emparouille, endosque, rague, roupète, pratèle, etc.

     

    Sauf cas exceptionnel (par exemple abracadabrantesque repris à Arthur Rimbaud par Jacques Chirac), les  d'auteurs ont une vie limitée à leur emploi dans un ouvrage et n’entrent pas dans le lexique. 

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Autre surce : wakapedia http://wapedia.mobi/fr/N%C3%A9ologisme

     



     

  • Recherche


    Liste des mots-clés