S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 Afrique, francophonie et post-colonisation.

Note : 2.9/5 (7 notes)

 

Mots-clés : , ,

Résumé d’un article de Thomas Isackson   (http://www.afrology.com/soc/francolo.html)
Le découpage du continent africain, et son partage entre les principaux pays colonisateurs ont laissé un héritage linguistique et culturel indiscutable dans ces nouvelles nations par ailleurs déjà plurilingues.
L’étendue de cet héritage, dans le cadre des pays qui ont le français en partage, soulève le problème de la légitimité culturelle de la langue française dans ses anciennes colonies. Il semble en effet que le français a pris une place prépondérante et indétrônable dans la littérature de l’Afrique francophone, sans parler de l’administration et de l’économie au risque pour ces pays de ne pouvoir s’émanciper du colonialisme.
A la suite de la décolonisation, ces pays se sont apperçu du besoin de conserver le français pour accélérer leur développement.
Les 49 pays membres de la francophonie dénonceraient une « attitude » post colonialiste des français qui selon certains voudraient « tout prendre en charge ». Sous couvert de la francophonie , il est débattable que la France en aidant les pays du Sud, n’en profite pas pour desservir ses propres intérêts économiques ou flatter son narcissisme intellectuel.
La serait plus pernicieuse car moins flagrante !

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Discussions actives (+ commentaire)


Liste des mots-clés