S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 Le Koteba

Théâtre traditionnel au Mali

Note : 3.1/5 (14 notes)

 

Mots-clés : , ,

Lors de notre séjour à Bamako, nous avons eu l’occasion de participer au Centre Culturel Français de Bamako à la projection d’un film et à une pièce de Koteba (littéralement « le grand escargot »). Un débat fort intéressant s’en est suivi sur le sujet.
Le Kotéba est une forme de théâtre traditionnel au .
Le Kotéba était pratiqué en bambara. Chaque année, après la saison des récoltes, les villageois se réunissaient pour assister à des saynètes mise en place par les jeunes du village. A travers elles, on se moquait du comportement d’habitants, facteurs de dysfonctionnements ou générateurs de tensions. Les acteurs pouvaient tout dire mais sans jamais désigner nommément quelqu’un.
Aujourd’hui, le théâtre d’intervention s’inspire du Kotéba pour transmettre des informations dans les villages, notamment des messages de santé publique (prévention du sida, vaccination, protection de l’eau). 
(Source Wikipedia).
Certaines troupes comme le Koteba national du sont soutenues par l’Etat Malien. D’autres privées comme la troupe Tract (Troupe de recherche, d'animation et de communication théâtrale) développée par Philippe Dauchez et plusieurs de ses anciens élèves de l'Institut national des arts de Bamako qui regroupe une demi-douzaine de troupes, chacune jouant dans l’une des principales langues du .
La troupe Psy, intervient notamment à l'hôpital psychiatrique du Point G à Bamako. 
Théâtre à fins thérapeutiques modifiant l’environnement et la vision traditionnelle de l’hôpital psychiatrique.
Pour plus d’informations, lire l’article fort détaillé de Thérèse Marie Deffontaine  dans 
Le Monde Diplomatique de septembre 1998                                                  
http://pagesperso-orange.fr/jacqver/texte/quandletheatrefait.htm

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Discussions actives (+ commentaire)


Liste des mots-clés