S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 La journée d'un bordelaise

Note : 3.2/5 (12 notes)

 

Mots-clés : , ,

Article issu du site de l'Institut Français de Madrid : Vivre en Aquitaine, rubrique MIROIRS. Cette rubrique a pour objectif de porter un regard différent sur la réalité de plusieurs européens, dans la langue de chaque :

http://espagne.aquitaine.fr/article.php3?id_article=107

"
Espagnols, Français, Européens, que partageons-nous ? Qu’est-ce qui nous distingue ? A-t-on les mêmes préoccupations d’un côté à l’autre de la frontière ? Ce journal "Miroirs" nous invite à confronter deux regards sur des thèmes communs pour mieux interroger la diversité de nos opinions. A ces deux regards, il ne faudra pas oublier de rajouter le vôtre ..."

Nous pourrons peut-être aussi partager la journée d'autres femmes francophones !


La journée d’une Bordelaise

 
La journée d’une Bordelaise Marina a 41 ans. Elle vit maritalement avec Jean-Marie, 47 ans. Ils ont un fils de 7 ans, élève de CE1 (cours élémentaire 1).

\"(JPG)\" - 7:00 - Je me lève sans traîner et file dans la salle de bain avant le réveil de mon fils Julien. J’ai 20 minutes pour me doucher, m’habiller, me maquiller.
-  7:20 - Je réveille Julien et prépare son petit-déjeuner (chocolat et tartines). Il s’habille et fait sa toilette tout seul. 30 minutes plus tard, nous sommes partis, en voiture, pour l’école, à 10 minutes de chez nous.
-  Je le dépose à 8 heures mais il commence à 8 h30. Il y retrouve de nombreux amis dont les parents travaillent. - Je reviens garer ma voiture à la maison et j’attrape le tram place de la Victoire pour traverser le Pont de Pierre et m’arrêter Avenue Tiers où se trouve la banque où je travaille. J’y suis en moyenne huit heures par jour sauf le lundi, le samedi après-midi et le dimanche.
-  12:00- Je prends 45 minutes pour déjeuner. On va très souvent dans la pizzeria du coin, avec une collègue car ils ont un menu à 10 euros. Nous payons en tickets restaurants. On mange léger, une salade, un plat et un café.
-  Si tout va bien, je récupère Julien à 17 heures 15 à l’école après avoir refait le même parcours. Il reste un peu plus tard le jeudi soir pour que je puisse aller chez le kiné.
-  En général, je fais quelques courses avec Julien, il goûte dans la voiture et nous sommes à la maison vers 18h30 : 20 minutes pour faire ses devoirs. Il a du mal à s’y mettre, il ne veut pas se concentrer, je dois donc insister, le pousser et rester avec lui pour l’aider. C’est en général un moment difficile où l’un comme l’autre nous énervons. Parfois, je passe l’éponge et j’attends le retour de Jean-Marie qui est plus patient !
-  Vers 19 heures il se baigne pendant que je prépare le dîner et à 19h30 nous sommes à table tous les trois (mon mari rentre en général à cette heure-ci).
-  20:00 : Julien va jouer dans sa chambre et Jean-Marie et moi regardons les infos sur la Une.
-  20:30, je vais dire bonsoir à Julien et son père éteint sa lumière après avoir passé un peu de temps avec lui.
-  Le reste de la soirée : quelques tâches ménagères, des coups de fil, la télé, l’ordinateur parfois.
-  Je me couche vers minuit avec un livre. Je tombe en général au bout d’une dizaine de minutes !

La mise en place progressive des 35 heures depuis 1999 en a dégagé une heure de temps libre supplémentaire pour les actifs concernés. Ils regroupent souvent ces heures pour les récupérer en même temps : il s’agit des RTT (réduction du temps de travail). Ces journées de RTT sont en général passées en famille.

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Discussions actives (+ commentaire)


Liste des mots-clés