S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 Les pratiques divinatoires au Canada

Note : 3.2/5 (11 notes)

 

Mots-clés : ,

La nuit de Noël, les jeunes filles usaient de certaines pratiques pour découvrir le nom ou, du moins, les initiales de leur futur mari.
L'une de ces pratiques consistait à fondre du plomb et à le laisser couler dans l'eau froide à travers l'anneau d'une clé.
A partir de diverses figures formées par le métal, elles tentaient de deviner les initiales de l'épouseur, son métier, son caractère ou ses traits physionomiques.

La jeune fille pouvait remplir une bassine d'eau et la mettre à geler sur le rebord d'une fenêtre. Le matin de Noël, elle n'avait quà examiner les arabesques et les rides formées dans la glace pour découvrir qui serait l'élu de son coeur.

Une troisième pratique consistait à peler une pomme en ayant soin de conserver la pelure en un seul ruban continu.
Par la suite, elle disposait cette pelure de manière à lui redonner autant que possible la forme initiale de la pomme.Elle jetait ensuite celle-ci sur le plancher en la lançant par dessus sa tête.

D'après le dessin que formait la pelure sur le sol, elle pouvait connaître les initiales de son futur conjoint.

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Discussions actives (+ commentaire)


Liste des mots-clés