S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 2.5.4 Bilan des échanges en ligne sur musiques et chansons

2.5 Nouveau départ en ligne et… en musique

 

 A quelques belles exceptions près, comme 50 ans de dépendance (Smockey) ou encore La en chansons vue d' -, les contributions sont encore majoritairement centrées sur l'Hexagone. Il semble que les animations écrites (sur la liste, le site et le réseau social) et les contributions orales lors des rencontres à Bamako, Dakar et Marseille, ont touchées des publics différents (voir 5.3.1 Oral ou écrit : comment échanger entre nous ? page 67). La contribution de Dominique du illustre bien la vision de la chanson française depuis l’ :


A l'âge où les premières flèches du dieu Cupidon transperçaient nos petits coeurs d'adolescents, c'était la musique française qui apaisait nos nouvelles blessures innocentes. Et, Mireille Mathieu avec « on ne vit pas sans se dire adieu », à côté de Nana Mouskouri « Adieu Angeline » et autres, faisait partie de nos chansons préférées. D'ailleurs, les plus « atteints » parmi nous, surnommés sympathiquement « les petits français », étaient persuadés que ce genre musical aidait à surmonter la distance, le temps et les divers obstacles.

Une vision certes romantique et idéaliste de l'hexagone et de sa langue. Mais faut-il en rire ? Ou en garder un souvenir rafraichissant ? De toutes les façons comme le dit Mireille Mathieu « un souvenir ment toujours un peu ». Et comme l'affirme l'auteur sénégalais, Birago Diop « Quand la mémoire va chercher du bois, elle rapporte le fagot qui lui plaît », mon fagot à moi reste la beauté des et leurs dimensions évocatrices.
 
Premières visites d’artistes
L'une des ambitions de ce travail était d'intéresser de jeunes chanteurs actuels à ce débat sur l'interculturel en , pour commencer à réfléchir ensemble  à des projets concrets (par exemple, concerts Interculturel musique et chansons). De nombreux contacts ont été pris et certains ont déjà abouti : artistes venant échanger sur le groupe (Marina Trueba) ou publiant parfois directement leurs chansons ou celles d'autres chanteurs de leur réseau (Stéphane Cadé, Fleur Offwood, Christophe Nicot...). Ce n'est là qu'un début et nous savons qu'il y a parfois loin de la manifestation d'intérêt à la "décision de passage à l'acte". Mais le renforcement de ces liens dans la vie réelle sera l'un des meilleurs garants de la pérennité et de l'. Celui-ci aura d'autant plus de sens qu'il aura des implications concrètes dans la vie des participants.
 

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Liste des mots-clés