S'identifier - S'inscrire - Contact
 

 2.1.1 Premiers échanges

2- L’histoire du projet

 

Mots-clés :

 La convention entre la collectivité et le réseau donnait une première approche du projet « interculturel » et du contexte dans lequel il a vu le jour :

« Dans le cadre du 400ème anniversaire de la fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain, [la collectivité] a l’ambition de souligner les liens profonds d’amitié qui existent entre la et le Québec en créant, à cette occasion, un espace d’échanges dynamiques sur le Web ayant pour fonction de donner « le cadre et l’élan à des échanges interculturels dans l’univers de la ».

 L'objectif d'un tel espace d'échange est :

·         le développement d’échanges entre individus membres de la au regard de sa vie, de son passé, de sa culture et de son activité au quotidien ;

·         l’amplification de l’usage et de l’efficacité de langue française sur le net ;

·         l’interaction entre les différentes communautés de la qui apporteront leur façon de penser, de sentir et d’agir afin d’aboutir à une sorte de métissage culturel. »

 
Elle proposait entre autres : « 

·         la création d’un espace thématique autonome au sein [du site du réseau], espace le cas échéant sécable progressivement en plusieurs sous thèmes, au fur et à mesure de la vie des échanges ;

·         faire échanger sur toutes les dimensions de l’interculturalité, en vue d’ouvrir dans ce contexte un partage de réflexions sur l’état de tous moyens/ d’information de tous les ailleurs et d’ici […] ;

·         animation du réseau autour de la pratique de la langue française ;

·         mise en place d'un blog spécifique pour rassembler et capitaliser les échanges autour du développement de la langue française ;

Cette description était issue d’une première organisée le 11 juin 2008 où il fut décidé de partir de plusieurs thèmes pour en faire ensuite des synthèses des échanges qui pourraient être valorisées. Un élément important pour la collectivité fut prévu lors de cette  : « [La collectivité] souhaite enfin que les activités d’échange puissent évoluer au moment opportun vers d’authentiques séquences de productions de contenus de niveau élaboré et que la sollicitation de partenaires nouveaux cible notamment les réseaux de recherche mobilisés sur Interculturalité et  ».
 

Par la suite, l’ensemble du pilotage du projet eut lieu en ligne, que ce soit par des échanges sur une liste de discussion dédiée au pilotage ou lors de rencontres en ligne en utilisant l’outil « flashmeeting » de l’Open University qui permet d’organiser des visioconférences qui peuvent ensuite être revues. A ce stade, il n’était prévu que des échanges en ligne afin de toucher des participants dans différents sans nécessiter des budgets trop importants. Dans des échanges lors des réunions de pilotage en ligne, le projet évolua et fut finalement présenté aux membres du réseau avec pour but de « Créer une base de connaissances (liens web, bibliographies, organismes, acteurs) dans l'interaction en prenant en compte les spécificités de points de vue des participants à l'intention des enseignants, apprenants, chercheurs,... » (la liste devint dans d’autres mails « enseignants, apprenants, journalistes, amoureux de la langue française… ». L’idée de cette finalité fut renforcée par la participation de l’institut qui disposait de son propre partenariat avec la collectivité. 

Articles portant sur des thèmes similaires :

Recherche


Liste des mots-clés